Le catalogue augmenté est aujourd’hui de plus en plus en vogue. L’idée, démocratisée par IKEA il y a maintenant quelques années est aujourd’hui déployée pour de nombreux secteurs d’activité car elle répond aux enjeux du marketing expérientiel et donne la possibilité de transporter virtuellement des produits.

Le catalogue augmenté : définition

Tout d’abord, il est important de rappeler ce qu’est la réalité augmentée.

La réalité augmentée est une technologie permettant d’afficher un objet virtuel dans un environnement réel à travers un dispositif (smartphone, tablette, lunettes). À l’origine, il était nécessaire d’utiliser un repère visuel physique afin de placer l’élément en 3D. Désormais, grâce à des technologies comme ARKit, il est possible de scanner l’espace afin d’y fixer les éléments en 3D de manière réaliste et stable.

Le catalogue en réalité augmentée se présente sous la forme d’une application pour smartphone et tablette, permettant d’afficher les produits en réalité augmentée. Une fois les commerciaux équipés de ce type d’outil, ils seront en mesure de faire leur présentation de produits en toute mobilité. Qu’il s’agisse de vérandas, de fenêtres ou encore de meubles, il est possible d’embarquer des représentations en 3D très fidèles de produits et de les afficher à taille réelle chez le client.

Un outil taillé sur mesure pour le commercial

catalogue de véranda en réalité augmentée

D’un point de vue logistique, le catalogue en réalité augmentée est d’une grande efficacité. Déplacer du mobilier par exemple est relativement compliqué. Cet outil donne justement la possibilité d’essayer et d’acheter des produits encombrants sans avoir à les avoir physiquement avec soi. De plus, l’application permet de personnaliser le produit : couleurs, finitions, matériaux, etc.

Ce catalogue peut aussi prévoir un système d’envoi de synthèses. Chaque produit commandé est notifié et le bon de commande est envoyé à distance. De son côté, le client repart avec une capture photo du rendu final avec le produit en réalité augmentée,  obtenu précédemment lors de la démonstration chez lui.

Et bien entendu, il est également possible d’intégrer un outil de suivi statistique afin de connaitre le nombre de ventes, les couleurs, les matériaux les plus commandés selon les régions. On peut alors optimiser drastiquement la gestion des stocks et des approvisionnements.

Le catalogue augmenté également pour le client

Bien qu’il s’agisse en premier lieu d’un outil d’aide à la vente destiné à équiper les commerciaux, il est aussi utilisable par les clients. En effet, le représentant peut créer un compte dédié au projet de son acheteur. Celui-ci peut réessayer les produits chez lui et faire découvrir le projet final à ses proches.

L’application peut également rendre le catalogue téléchargeable en libre accès. C’est le cas par exemple de l’application Ikea Place qui propose de tester et commander les meubles du célèbre fabricant suédois directement chez soi.

catalogue en réalité augmentée

La réalité augmentée arrive aujourd’hui à maturité avec un rendu réaliste et une réelle intégration des modèles 3D dans l’environnement. Le catalogue augmenté devient donc progressivement un générateur de ventes incontournable. Plusieurs entreprises ont déjà équipé leurs commerciaux afin qu’ils l’utilisent au quotidien. Les gains en temps, en projection du client ou encore en logistique sont tels qu’ils ne peuvent aujourd’hui plus s’en passer.